(acrylique sur toile 60 x 40)



Le ciel sort de la terre
Pourtant,
La rousseur d'un instant
De rien, de mots, d'oubli.

La virgule dessine
La tourbe des nuages

Déchirer le paysage englouti
Dans ce gris qui jamais ne finit
Malaxer la couleur
Pour ce point au bout de la ligne.
Une robe noire
Cette chaussure que tu ôtes
Jambe nue pliée dans le rouge

Pourtant,
Les nuages parfois,
Le vent dans ton regard,
Immobile.
Une image abandonnée
Au clair d'un souvenir
Les nuages parfois
Au fond de moi
L'écho muet
De la rousseur de l'instant
Qui s'évade d'écrire.