27052014




Tes seins nus sous le fin tissu

Et ce chant des marées 

A ta peau accroché


Sous mes doigts cette île

Sur un chemin d'ailleurs

T'emmener là, au creux de la cédille

Au balbutiement  des heures


Viens danser sur mes paupières

Je veux tes jambes découvertes

Ta peau bronzée à deviner 

A chaque marche de pierre


Boire l'écume de ton pas

Au calice des voyelles

Sur les épaules d'un rêve.


Tes hanches me chantent

La beauté du silence

Aux larmes de la mer