28022016.jpg




L'ivre peau

L'écrit rauque

Intense

Au souffle de la plume



Près de toi

Sur le grain des mots

Des heures à rejoindre la nuit.

L’encre illumine l'instant qui l’épuise



A la césure des draps

Ton ventre nu



La nuit s'ouvre



Nouer les ombres

Et leurs cordes liquides

Aux lèvres de lumière



Du bout des doigts ta brume

Sur les épaules de la lune

Frémissement des peaux

Aux berges du ruisseau