02122017.jpg


Desceller les rumeurs de la terre
Se taire
Sous la cendre des jours blancs
Ton ciel en ramures de peau

Le rouge chamarre la dernière feuille
La lune s'enroule à l'angle des cris
Il fait nu sous la brume
Entrelacs de soie
Au-dessous, en dessus
Trouble transparence

Pour ces jours épuisés
Aux marges de l'hiver
Le fantôme des hirondelles
Lacère ce ciel de laine

Le délié de tes hanches
Dans la caléfaction des heures
Délace les rubans de la nuit
Enlace nos errances d'organdi

Ton grain de peau et cueillir
Aux branches dénudées
L'ombre tremblée d'une étreinte
Dans la marge humide du poème