mars_201911072015.jpg

Murmure tremblé des anémones
Regarder le premier pas du soir
Embarquer vers le miroir bleu de la nuit

Allez viens

Le doux de ta peau
Au sel de nos jours
Ce tendre feu de mer
Au triangle de tes embruns

Toutes nos heures indicibles
Posées là
Sur l'étendue de nos toujours

Allez viens

Boire ce printemps
Au vert de ton regard
Du pinceau de ta voix
Conjuguer l'étincelle

Une page blanche,
En fleurs de seringat
Lit de pétales soyeux
A la douceur de ton ventre

Allez viens
Croquer l'instant de ce temps
Qui s'étire là
Au nombril de ton ciel